Un nouvel album de Zazie, c’est souvent un événement. On se demande toujours ce qu’elle va trouver de nouveau à explorer.
Donc à la première écoute du premier single, Des rails j’ai été déçu. C’est du Zazie, dans la lignée de Rodéo, sans réelle mise en danger.

En fait, Totem marque un tournant dans l’écriture de Zazie. Pas en terme de style musical comme c’est souvent le cas. Mais pour une fois, Isabelle parle d’elle.
Elle s’est fait plaquer, et il faut être sourd pour ne pas l’entendre dans le disque. Un disque plus noir que les précédents (enfin, à côté de Mylène Farmer ça reste quand même de la chanson paillarde :p ).

Le choix du premier single ne reflète pas l’ambiance de cet album qui m’a une fois de plus charmé. En même temps, Zazie reste Zazie.
Mention spéciale à Je suis un homme et J’étais là, sûrement la chanson la plus poignante de l’album.

2 réponses à “Zazie”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Arnaud dit :

    Naméo tu veux une baffe ?
    Oser mettre dans le même poste Isabelle et ahhhhh non je suis pas capable de parler de la r….
    Pi c’est pas de la chanson paillarde !!!
    Ecoutes 7.dèc, je suis un homme comme d’hab la belle c’est amusé avec les mots !!! Génial bien entendu comme à chaque fois !
    What else ?

  2.