Ce billet aurait aussi pu s’appeler les jeunes en prison, les vieux au charbon.
Ce billet aurait pu faire la longue liste de toutes les choses que l’on a du supporter aujourd’hui cette journée pour le Ch’ti Rolller 2008.

Entre le froid et la mauvaise humeur des nombreux cons automobilistes… On a bien été servis!
On peut retenir quelques perles de cette journée. Pour remettre dans le contexte, le Ch’ti Roller faisait un parcours dans Lille qui obligeait à fermer à la circulation pour des raisons de sécurité pas mal de rues de Lille. La première, peut-être la plus drôle:

Automobiliste : Faites chier, putain…
Moi : Bonne journée à vous aussi Monsieur

Un riverain, aimable comme une porte de prison:

Lui: Laissez-moi passer, j’habites juste là!
Moi : Vous pouvez bien me le dire, c’est pas marqué sur le capot de votre voiture!

On peut aussi retenir les trois voitures qui ont voulu m’offrir un séjour gratuit sur leur capot. En garçon bien élevé, j’ai refusé, et j’ai laissé mon amie la barrière les arrêter de façon assez nette.
Palme d’or pour le wesh wesh en vieille BMW blanche volée immatriculée au Luxembourg que j’ai arrêté au péril de ma vie alors que le barrage d’avant n’avait pas réussi à le freiner pendant que je mangeais mon sandwich/chewing-gum la pause déjeuner. Mention spéciale à Zora qui l’a calmé avec ses redoutables talents de négociatrice.

Parmi les perles de la journée racontées par d’autres groupes, la médaille d’argent revient à :

Fais chier, il se passe toujours des trucs à Lille

Pour la palme d’or, toutes mes félicitations à :

On devrait foutre tous ces jeunes en prison!

Note:Il faudra dire au vieux schnock au monsieur en question que c’est les jeunes qu’il compte mettre en prison qui vont payer sa retraite…

Les commentaires ne sont plus admis.