Je serais au premier BarCamp à Lille, le samedi 24 mai 2008 dans les locaux de l’ESC Lille.

Je vois déjà des yeux inquisiteurs se demander ce que c’est que cette bête là… Rassurez-vous, ça ne mord pas!
Un BarCamp est (grosso-modo) un évènement qui traite du Web et où chacun vient avec son petit quelque chose à mettre en commun (une présentation, un projet, un bout de code, des idées de spécifications techniques…).

En ce qui me concerne, je compte parler de ce que je connais: la veille! J’ai posté une proposition de sujet d’intervention d’à peu près 20 minutes sur Veille et Web dans les entreprises non-technologiques. Si ça vous tente, vous pouvez aller incrémenter le compteur situé dans la colonne de gauche de la page du BarCamp de Lille pour dire que vous voulez écouter ma douce voix mélodieuse ce que j’ai à dire là dessus.

Ceci dit, je n’ai pas encore commencé à travailler sur ma présentation, donc si vous avez d’autres idées de sujet, ou des suggestions, je suis ouvert à toute proposition.

5 réponses à “Premier BarCamp à Lille”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Matoo dit :

    BarCamp j’ai toujours trouvé que ça faisait "bar de folles", par rapport au "camp". :))

  2. Jeremy dit :

    Hum… Je suis pas sûr que ça le soit… Mais je te dirais!
    Ou alors, tu peux venir nous faire part de ta grande expérience dans le domaine du Web pour que ça le devienne!

  3. Arnaud dit :

    Je serai toi il vaut mieux ne pas prévoir trop d’évènement comme çà rappelles toi tu seras en stage ^^ et un bouclage de dernière minutes ça arrive vite ^^

  4. geemik Claire dit :

    Bien vu la présentation autour de la veille. Il y aura aussi surement des éditeurs d’outils de veille. De quoi alimenter le débat!

  5. Jeremy dit :

    @Arnaud : je compte mener consciencieusement mon stage, tu sais… Et bon, comme c’est pas pour tout de suite, j’ai le temps de voir venir, et j’aurais le temps de travailler le soir 😉
    @geemik Claire : Entre les cours de Veille à l’Iteem (powered by ESC) et la pratique, je pense avoir des choses à dire… Et je compte illustrer avec un petit business case.

  6.