Dans la série « c’est parfois chiant d’être poli », c’est nul de répondre « no, sorry » à une mendiante qui vient vous demander si vous parlez Anglais pour vous dérouler devant les yeux un bout de papier qui vous raconte sa vie et vous demande de l’argent…

I love Paris :)

Les commentaires ne sont plus admis.