On continue dans la critique d’albums, et même d’albums qui portent des noms qui sont des onomatopées (après Ta-Dah, Wow).
On retrouve donc le groupe de la fille de Chantal Lauby (de Les Nuls) et ses acolytes pour un nouvel opus dans la lignée des précédents.

Comme je l’ai si bien entendu de la bouche de Jennifer, la chanteuse du groupe, en interview il y a peu, Superbus c’est un délire. Il est donc normal que des gens n’accrochent pas du tout. Pour ma part, j’accroche sur certains titres, mais pas tous. Donc, plutôt que de dire du mal des titres qui n’ont pas retenus mon attention, je vais me concentrer sur ceux que j’ai aimé.

On retrouve donc le côté pop franco-us à la sauce bubble gum. Sans conteste, pour moi la meilleure chanson de l’album est le premier single, Butterlfy. Les lecteurs assidus auront d’ailleurs pu noter dès vendredi l’apparition du clip dans un billet.
Butterfly est d’ailleurs rentré directement à la première place dans la liste de lecture « en ce moment » de mon iPod, ce qui veut tout dire.
Elle passe et repasse en boucle (à l’heure où j’écrit ce billet, iTunes en est déjà à 12 lectures au niveau du compteur).

L’album est à conseiller aux connaisseurs de Superbus qui ne seront pas déçus. Pour les autres, le premier single suffira déjà amplement.

Une réponse à “Superbus”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Emy dit :

    C’est sûr que c’est un style! Mais, il y a beaucoup de bonnes chansons dans l’album. Lola, Tiens le fil, Travel the world, Ramdam… C’est du pop rock à tendance electro et ska, bien fait, sans accro mais bigrement efficace, avec en corollaire le fait que cela soit un peu court, mais pas ennuyeux!

  2.