Les pérégrinations d’un chevalier des temps moderne dans la jungle urbaine… Une aventure passionnante!

Cet aprèm, direction la boutique de lunettes donf Johnny Hallyday pour résoudre un petit problème de lunettes légèrement tordues. La sympathique vendeuse m’annonce que la réparation va être faite sur le champ et que mes binocles seront prêtes dans 30 min… qu’il va falloir occuper en centre ville sans y voir goutte (admirez l’utilisation de tournures peu usitées).
Direction la FNAC digitale pour un peu de repérage… Mais franchement, lire les petites étiquettes quand on est myope, astigmate et sans lunettes, c’est un sport !

C’est donc par dépit que je me suis dirigé vers la FNAC de l’autre côté de la rue. Y’a pas à dire, c’est quand même plus facile de lire les quatrièmes de couverture sans lunettes. Je ne suis pas reparti les mains vides, un bouquin de Beigbeder c’est glissé dans mes mains jusqu’à la caisse.

Comme la demi-heure fatidique n’était pas encore écoulée, je me suis décidé à aller faire un tour dans le vieux-lille. Y’a pas à dire, la foule dans le flou, c’est moins impressionnant. Y’a aussi une chose assez frappante, les moches sont moins moches quand on voit flou… enfin, il serait plus exact de dire qu’ils sont moches moins longtemps, vu qu’on se rend compte qu’ils sont moches seulement une fois qu’on arrive à leur hauteur.

Pas de problème majeur à souligner dans mon exploration de la jungle urbaine avec certains sens diminués… Enfin, mis à part quelques problèmes mineurs d’évaluation de distances de temps en temps, mais rien de grave !

Ca fait du bien de profiter d’un bel après-midi de novembre…
Jusqu’ici, tout va bien…

2 réponses à “L”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Laurent dit :

    Tu t’es meme pas pris un mur ? 😉

  2. Jeremy dit :

    Et bien non, même pas… Par contre, je me suis prit deux ou trois personnes et j’ai failli me prendre un poteau 😛

  3.