A première vue, y’a pas grand-chose de plus simple que de déménager un abonnement Freebox… On se connecte sur l’interface de gestion, on génère un formulaire de déménagement et un numéro de déménagement. L’abonnement est suspendu sur la ligne initiale à la fin du mois en cours, et on a deux mois pour se ré-abonner avec son numéro de déménagement.

Facile… Trop facile !

Parce que ça, c’est la procédure standard… Les choses deviennent plus fun quand le nouvel appartement n’a pas de numéro connu !
Déjà, il faut commencer par appeler la hotline Free, avec ses conseillers qui parlent à peine français.

Et c’est là que ça devient comique. Comme mon appartement n’a pas de numéro de ligne je dois… Résilier mon abonnement Free, et donc payer 60 euros de frais de résiliation (vu que je suis client depuis un an). Il faut donc envoyer un formulaire de résiliation en recommandé avec accusé de réception (donc, 4 euros et des centimes). Et comme on m’annonce tout ça le 19 et que Free doit avoir reçu le formulaire avant le 20 du mois pour résiliation en fin de mois, j’aurais à payer l’abonnement pour septembre (soit 29,90 euros). Il faut aussi compter l’envoi de la Freebox par recommandé avec accusé de réception (j’ai aucune idée du prix, mais ça doit être dans les 10 euros au moins).

Une fois que les choses sont finies avec l’ancien abonnement, il faut passer au nouveau ! Donc, recommencer une ouverture de ligne Free (avec 20 euros de frais vu que le logement n’a pas de numéro). Il faut aussi prévoir la livraison d’une nouvelle Freebox (Free doit bien aimer payer UPS pour rien) et le temps d’ouverture de ligne… de plusieurs mois sur certains forums Free !

Une fois que la procédure a coûté 10 boites de lexomil, un bras, un ulcère et six mois, on peut demander à se faire rembourser des frais de résiliation…
Pas glop…

Autre solution, non proposée directement par Free : ouvrir une ligne chez France Télécom.< br /> En tarif étudiant, ça revient à 28 euros, plus l’abonnement… Et le temps moyen d’ouverture de ligne est visiblement inférieur à une semaine. Dans ce cas là, on se retrouve avec une procédure de déménagement classique, sans 3 lettres recommandées (résiliation + envoi Freebox + demande de remboursement de frais de résiliation) et le jeu du chat et de la souris avec UPS pour la livraison de la box.

Si Free ne voulait pas se faire chier avec des ouvertures de ligne, ils ne s’y prendraient pas autrement…

3 réponses à “Déménager chez Free – Comment faire faire au client ce qu’on ne veut pas faire”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. The 6L20 dit :

    procédure liée a leur système de gestion certainement pondu avant l’ère du degroupage total…

    ou par un informaticien ou un bureaucrate qui a jamais déménager de chez lui…

  2. Jeremy dit :

    Bah l’abération, c’est surtout de renvoyer ma box, avant qu’eux en revoient une…
    Ca fait manger UPS, mais ça coûte de l’argent à mon portefeuille et à Free!

  3. LCB dit :

    Je confirme, c’est l’enfer :\
    Un recommandé avec A/R c’est dans les 4 euros :)

    Courage

  4.