Allez, je me confesse… J’aime la moule!

Et je peux vous le dire… Je vais pas me priver ce week-end! Entre les marinières, au maroilles, et les autres… Ca va être la fête de la moule-frite!

Moule

Ceci dit, aller à la Braderie de Lille et ne pas manger de moules, c’est mission impossible! Les restaurants ne servent plus que ça pendant trois jours. A la limite, les plus fantaisistes prévoient du poulet pour celles et ceux qui commettent l’affront de ne pas manger le plat officiel de la braderie.

Une belle occasion de revenir vite dans la ville de mon coeur… Qui est en plus le nec plus ultra de la branchitude en cette année Ch’ti.

Les commentaires ne sont plus admis.