Ma première rencontre avec Amélie Nothomb date de mon année de première, avant le bac de français. Dans notre thème sur la Biographie, notre prof nous avait demandé de livre Stupeur et tremblements en lecture complémentaire.

J’ai acheté le livre, je me suis enfermé dans ma chambre, et une heure après, je me suis levé de mon lit, amoureux de cette écriture. Après les tonnes de bouquins chiants classiques que je m’étais enfilé, c’était une véritable bouffée d’oxygène.

Et depuis toutes ces années, je suis toujours resté aussi amoureux de l’écriture d’Amélie Nothomb.

Alors, peut être que ce n’est pas de la grande littérature, il est aussi évident que tous les livres de cettre graphomane ne sont pas du même niveau. Mais j’aime passer un bon moment avec Amélie.

D’ailleurs, Le fait du prince fait plutôt partie des ouvrages réussis d’Amélie Nothomb. Ce qui fait souvent la qualité de ses romans, c’est la difficulté que l’on a à résumer l’histoire de façon simple. La lecture se fait rapidement, avec beaucoup d’émotions contradictoires qui font qu’on a besoin de lire le livre pour les vivre.

S’il fallait faire un pitch, je dirais qu’un homme se retrouve à abandonner sa vie fade et monotone pour vivre la vie d’un homme qui est venu mourir chez lui. Il va alors tenter de reconstituer morceau par morceau le puzzle de la vie de cet homme, et ira jusqu’à le remplacer auprès de sa femme… avant de fuir avec elle mener une nouvelle vie, ailleurs.

2 réponses à “Amélie Nothomb – Le fait du Prince”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Sylbao dit :

    Bonsoir… Moi aussi, j’ai adoré tout ce qu’a publié Amélie Nothomb. Et si vous êtes intéressé par l’œuvre et par l’auteure, je vous propose de jeter un coup d’œil sur un forum (dont je suis l’administratrice) qui lui est consacré. (http://Nothomb.forumactif.com) Merci.

  2.