Scène de vie ordinaire dans les transports en commun de notre belle capitale.


Je me trouvais ce matin dans le RER en direction de la Gare du Nord afin de rentrer à Lille.

Le retour a été agité!

Avez-vous déjà eut le plaisir d’avoir droit au mendiant qui passe dans le RER (ou le métro, ça marche aussi) pour vous déposer un petit papier sur lequel il vous raconte sa vie. Ensuite, il repasse récupérer le papier et aussi de l’argent (c’est quand même le but de l’opération).
Vous l’aurez deviné, ça m’est arrivé (une fois de plus) ce matin.

En général, les aventures s’arrêtent là. Et bien là, non. A croire que les mendiants adorent le lundi matin.
A la station d’après, on a eut le droit au plus classique coup du type qui se met au milieu du wagon et raconte sa vie à coup de tournures de style dignes des pires écrivains du XVIIIème siècle.

La journée commençait bien !
Ça c’est quand même calmé par la suite.

J’ai juste eut le droit au plus classique « do you speak English ? » à la gare du Nord (sachant qu’en répondant oui on a le droit à un petit papier qui dit que la jeune femme en face de vous est réfugiée, que son père est malade, qu’il est resté dans un obscur pays de l’est, toutçatoutça).

La suite du périple a été plus calme.
Reprise des cours demain matin.
Jusqu’ici, tout va bien.

Une réponse à “Jeremy dans le métro”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Laurent dit :

    Combien t’a coûté ce voyage au final ?

  2.