Mercredi soir, le cher Gecko a eu l’amabilité de me faire profiter d’une invitation à Lille Grand Palais pour le vernissage d’une expo.

Parmi les nombreux convives se trouvaient celle qui était venue chercher des voix pour sa campagne qui a illuminé la soirée de sa présence, Martine Aubry.

Tout ça m’a fait penser que j’avais joué avec le générateur de couvertures Martine y’a quelques temps, et que j’avais pas posté mes créations!




Et juste pour le plaisir, la photo de la seule, l’unique, celle qui s’est barrée juste après les discours à qui Lille doit tant de choses…

4 réponses à “Martine, cette héroïne”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. Pierre dit :

    bon je m’appelle Martine et j’aime à lire des livres debout. Surtout des gros bouquins, passer des heures debout, c’est mon kif.

  2. Gecko dit :

    Tu as oublié un "c" à GeCko ! 😉 Hi hi hi…rohh le relou !

    Joyeux Noël !

  3. Jeremy dit :

    Voilà Monsieur GeCkO!!

  4. cel dit :

    Là t’étais sûre que j’écrive pour défendre martine. Au moins elle fait style qu’elle se cultive!

  5.