Direction le XVème, à quelques rues de mon futur bureau. Première impression en traversant la rue de la Convention pour aller au rendez-vous: vu le nombre de travaux, je donne une médaille aux riverains qui arrivent à dormir le matin!
C’est le XVème sans surprise, que des mamies à la chevelure violette dans les rues ce mercredi matin. L’immeuble en question est au pied d’un Franprix. L’appartement est un petit studio d’un peu plus de 23 mètres carrés, assez lumineux, avec une vue sur une cour intérieure (tiens, ça me rappelle quelque chose…), du parquet, et même une porte fenêtre qui donne sur un petit balcon pour prendre un verre en terrasse.
Plutôt sympa donc. Je décide de donner un dossier à la fille de l’agence. Mais bien sûr, il manque des choses. Il lui faut aussi la copie du contrat de travail de mon père, une attestation de son employeur, les RIB de mes deux parents nos analyses d’urines datant de moins de trois semaines et une analyse des selles.

Direction le troisième rendez-vous de la matinée, métro Grands Boulevards. Pas de quoi se taper le cul par terre. Déjà, il y a tromperie sur la marchandise. L’annonce parlait d’un 24 mètres carrés au 6ème étage… et bien comme c’est un appartement mansardé, les 24 mètres carrés, il faut compter toute la surface au sol pour les trouver! Et quand on fait 1m80, l’appartement se résume à un couloir.
L’agent tente tant bien que mal de me vendre son truc entièrement refait à neuf en me disant que là, c’est le moment du gros rush et que plus le temps passe plus ça va être dur… Oui mais non!

Les commentaires ne sont plus admis.