Je viens d’entendre ce matin même alors que je déjeunais tranquillement devant une émission hautement culturelle (ie, un truc stupide sur M6 où le but est de faire que le téléspectateur appelle un numéro surtaxé dans le but de gagner de l’argent avec des question achement dures comme « Complétez ces paroles de Claude François: Le téléphone … ») une nouvelle de la plus haute importance!
Je me suis prit toute ma jeunesse en plein dans ma face de vieux de 21 ans en entendant une fois de plus que les Spice Girls viennent de se mettre d’accord sur une tournée mondiale (en même temps, pour 20 millions d’euros par tête de pipe, moi aussi j’aurais dit oui).
Ressortez donc l’intégrale des filles épicées (deux CD, ça va… bon ok ça fait trois si on compte la bouse pseudo R’n’B qu’elles ont pondu à quatre).
Par contre, si leur musique n’a pas trop vieilli (le premier qui dit du mal des Spice Girls en commentaires aura à faire à moi), va falloir qu’elles se trouvent un autre style parce que les platform shoes, c’est plus vraiment ça…
Les Spice Girls reviennent, la canicule s’arrête, je suis bientôt en vacances…
Jusqu’ici, tout vas bien…

3 réponses à “Girl Power is coming”
Trackbacks
  1.  
Comments
  1. edeion dit :

    Oh ! Là ! Loin de moi l’idée de dire du mal de ces bonnes vieilles qui sniffent du poivre ! Ma soeur m’aurait tué avant que tu n’aies pu attenter contre ma personne la moindre actin retorse. Quoiqu’avec les vacances, je peux toujours essayer, le désoeuvrement me conduit à songer que peut-être le jeu en vaut la peine.

    (À part ça, je ne crois pas avoir entendu jamais une de leurs chansons en entier et je ne serais pas même capable de retrouver deux notes consécutives leur étant dûes autrement que par hasard. Mais c’est toujours plus amusant quand c’est gratuit.)

  2. Laurent dit :

    On aurait à faire à toi de quelle façon ? (je préfère demander avant :p)

    Sinon, ben, encore une nouvelle dont je me fous carrément… c’est la journée apparemment !

    Pis une canicule qui s’arrete avant le mois d’Aout, c’est pas une vrai canicule !

  3.